Journée Doctorale _ 15 Novembre 2017

Lors de la première Journée Doctorale de l’année 2017/2018 qui s’est déroulé à l’ENSAG le 15 Novembre 2017, cinq doctorants ont présenté leur travail en cours. Vous pouvez donc retrouver les interventions de Emmanuel Mille, Iness Ouni, Ümmühan Öztürk, Manon Scotto et Lucie Boissenin.

Lors de cette journée, nous avons eu le plaisir d’écouter une intervention de notre invité extérieur Jean Attali, à propos des cheminements théoriques et philosophiques entre architecture et urbanisme. Ainsi qu’une intervention de Françoise Acquier et Murielle Serlet, chargées de l’information et de la documentation respectivement au laboratoire CRESSON et à l’Unité de recherche AE&CC, à propos du droit des images et du plagiat.

Invité extérieur : Jean ATTALI
Professeur à l’ENSA de Paris-Malaquais, Agrégé de philosophie, Master of Arts (architecture), Docteur en philosophie, HDR, UMR AUSser 3329 – ENSA Paris-Belleville

Retour sur le programme : ICI

 

Café Méthodo’ :

Murielle Serlet : Thèse : attention au plagiat !
Retrouvez son power point en cliquant ICI.

Françoise Acquier : Illustrer sa thèse, le droit des images.
Retrouvez son power point en cliquant ICI.
Et retrouvez son tableau synthétique en cliquant ICI.

 

Interventions des doctorants :

Lucie Boissenin
La mise en projet du patrimoine bâti dans les processus de développement territorial.

Iness Ouni
Du ressenti généré par un vêtement à l’ambiance d’un espace de commerce : vers une rationalisation des stratégies de mise en ambiance.

Ümmühan Öztürk
Un espace en suspens : les jardins potagers historiques de Yedikule (Istanbul) sous pression urbaine.

Manon Scotto
La ré-interrogation du concept de trames en architecture par le processus d’industrialisation du bâtiment en France des années 1950 à 1980.

Emmanuel Mille
Les cultures constructives du pisé de terre dans le bâti ancien urbain de l’agglomération lyonnaise du XVième au XXième siècle.

1ère Journée Doctorale 2017/2018 le mercredi 15 novembre !

Pour la huitième année, les Journées Doctorales reprennent !

La première JD de l’année aura lieu le mercredi 15 novembre 2017, en Amphi Simounet.

Au programme 5 doctorants de l’ENSAG présenteront leurs travaux : Lucie Boissenin, Iness Ouni, Ümmühan Öztürk, Manon Scotto et Emmanuel Mille.

Lors de chaque Journée doctorale, nous nous attachons à solliciter un invité extérieur qui vient porter un regard nouveau sur les travaux de recherche effectués à l’ENSAG. Ce mercredi 15 novembre, nous accueillons Jean Attali, professeur à l’ENSA de Paris-Malaquais, docteur en philosophie, HDR et chercheur à l’UMR AUSser 3329. Nous aurons le plaisir de l’écouter lors de son intervention intitulée « Cheminements théoriques et philosophiques entre architecture et urbanisme ».

Nous aurons également le plaisir d’entendre Françoise Acquier et Murielle Serlet lors du Café Méthodo’ sur le droit des images et le plagiat.

Cette Journée doctorale est ouverte à tous les curieux (étudiants de licence ou de master, enseignants, chercheurs) qui souhaitent en savoir plus sur le travail des doctorants de l’ENSAG.

Nous vous attendons nombreux !
pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter : afaire.asuivre@gmail.com

Doctorants ‘around the world’ – carte mise à jour

Retrouvez les terrains d’études des doctorants de l’ENSAG sur la nouvelle carte mise à jour !!

Cliquez ici ou rendez-vous sur Carnet de doctorants > Terrains de recherche > Around the world.

Et n’oubliez pas de nous envoyer quelques jolies cartes postales virtuelles de vos recherches sur le terrain, nous les partagerons dans la rubrique voisine Carte postale 😉

[SAVE THE DATES] Journées Doctorales 2017/2018

Pour la 8ème année consécutive, nous sommes heureux de vous annoncer les dates des Journées Doctorales de l’ENSAG !

Elles se dérouleront cette année les :

  • mercredi 15 novembre 2017
  • mercredi 14 février 2018
  • mercredi 25 avril 2018

Ces rencontres offrent aux doctorants des différents laboratoires de l’école l’occasion de présenter leur recherche : chaque laboratoire essaie d’être représenté lors de ces rencontres. C’est également l’occasion de participer à une meilleure lisibilité du travail de recherche et de sa diversité au sein de notre école d’architecture.

Le programme de chaque journée sera prochainement diffusé sur cette page.
N’hésitez pas dès à présent à réserver vos dates et en parler autour de vous !

Par ailleurs, nous vous informons que l’équipe de coordination des journées doctorales change progressivement. A ce jour, les membres référents sont Maïlys Toussaint, Steven Saulnier, Lucie Boissenin, Elise Simon et Manon Scotto.
Nous remercions Marie De Guillebon, Charline Daud, Caterina Franco, Léa Genis et Claire Rosset pour leur brillant travail lors des années précédentes.

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à nous écrire : afaire.asuivre@gmail.com.

SOUTENANCE – IVAN MAZEL – Habitation écologique et dispersion bâtie

affiche soutenance Ivan Mazel

IVAN MAZEL soutiendra sa thèse de doctorat

mardi 10 octobre 2017 à 13h30 en amphithéâtre Simounet à l’ENSA Grenoble.

Intitulé de la thèse :
« Habitation écologique et dispersion bâtie : les « habitats alternatifs » comme expérimentations pour des transitions socioécologiques en territoires de moyenne montagne »

Résumé :

Cette thèse interroge les mutations de l’habitation dans le cadre des transitions socioécologiques. Ces transitions sont des processus de mutations des sociétés qui visent à diminuer leur empreinte écologique et s’initient par des expérimentations en marge du système productif, appelées niches de transitions. Ce travail s’intéresse ainsi à des dynamiques marginales de la production de l’habitat et de l’urbanisation. Il porte sur des « habitats alternatifs » où les futurs habitants sont impliqués à travers l’autopromotion ou leur participation à des projets de pouvoirs publics. Ces habitats sont situés en marge du phénomène d’urbanisation, dans les territoires ruraux de moyenne montagne. En effet, dans ces territoires, de nouvelles ruralités ont émergé à travers l’arrivée de nouveaux habitants soutenue par des structures associatives et favorisée par des politiques publiques de développement des collectivités locales et des Parcs naturels régionaux. J’interroge ainsi dans ce travail la mise en place de l’habitation écologique dans les territoires ruraux de moyenne montagne dans le cadre des transitions socioécologiques.

L’hypothèse générale de ce travail est la suivante : les projets d’« habitat alternatif » sont le lieu privilégié de l’expérimentation de l’habitation écologique dans les territoires ruraux de moyenne montagne. Je propose ainsi de vérifier cette hypothèse par une approche globale des projets d’« habitat alternatif » afin de comprendre le système d’habitation écologique mis en place. J’analyse d’abord l’articulation entre acteurs dans le processus de projet et l’utilisation des ressources matérielles, énergétiques et en eau dans la construction et l’usage de ces habitats. J’explore ensuite le déploiement des modes d’habiter dans l’organisation de l’habitat et dans l’espace local par les mobilités. Aborder différents types d’« habitat alternatif », écohameaux, habitat participatif rural et écolotissement, permet d’abord d’interroger les mutations de l’aménagement des territoires ruraux à partir des initiatives habitantes. Par là même, je mets en évidence les articulations entre les démarches individuelles, les programmes d’accompagnement des réseaux associatifs et les politiques publiques incitatives. Ensuite, par l’approche des marges de la production de l’habitat, j’interroge la contribution des projets d’habitat alternatif à l’habitation écologique des territoires de dispersion bâtie. Je montre l’importance des stratégies collectives pour permettre une sobriété des modes de vie, une utilisation des ressources locales et une mutualisation de l’espace et des biens. Ce travail révèle ainsi une habitation écologique au sein de la dispersion bâtie qui s’appuie sur une autonomie locale et une intégration aux réseaux physiques et virtuels.