Journée Doctorale _ 9 Novembre 2016

Pour la première Journée Doctorale de la saison 2016/2017 vous pouvez retrouver les présentations de quatre doctorants, une présentation du collectif des doctorants de l’ENSAG A Faire/A Suivre ainsi qu’une intervention de Françoise Acquier et Murielle Serlet, chargées de l’information et de la documentation aux laboratoires CRESSON et AE&CC.

Invité extérieur : Mickaël LABBE
Professeur agrégé de philosophie et docteur en philosophie à l’université de Strasbourg

Retour sur le programme : ICI.

Bonne écoute !

A très vite pour la deuxième Journée Doctorale de la saison, le jeudi 16 Février 2017 !

Marie Wosniak 
Ouverture de la saison 2016/2017 des Journées Doctorales de l’ENSAG

Nicolas Dubus
Limites à la croissance (dans un monde fini) et transition énergétique:
Un changement de paradigme pour une pédagogie du projet architectural ?

Théo Marchal
Ambiances sonores et outils numériques, quels potentiels pour la conception de l’espace sensible ?

Nour Moussawi
Ambiances lumineuses nocturnes et ville intelligente de demain; création d’une conception lumière interactive et évolutive.

Claire Rosset
Imaginaire du passé et pensée du monde moderne, étude des processus de médiatisation chez Albert Laprade, architecte.

À FAIRE / À SUIVRE
Présentation du collectif des doctorants de l’ENSAG

Françoise Acquier & Murielle Serlet
Un carnet d’Hypothèses : un incontournable de la recherche en SHS ?

 

Journée Doctorale _ 6 Avril 2016

Lors de la dernière Journée Doctorale de l’année 2015/2016 qui s’est déroulé à l’ENSAG le 6 Avril 2016, deux doctorants ont présenté leur travail en cours. Vous pouvez donc retrouver les interventions d’Hugo Gasnier et Coline Philibert.

Les candidatures sont, d’ores et déjà, ouvertes pour les doctorants qui souhaiterais présenter leur travail pour la saison des Journée Doctorale 2016/2017. Pour cela vous pouvez contacter directement le collectif A Faire/A Suivre par mail : afaire.asuivre@gmail.com ,ou  en discuter avec les organisateurs : Charline Daud (Cresson), Caterina Franco (MHA-evt) et Léa Genis (AE&CC)

Retour sur le programme : ICI.

Bonne écoute !

Hugo Gasnier
Terres de rebut : ressource pour la construction de la ville éco-responsable

Coline Philibert
Le recyclage des immeubles de logements sociaux de la seconde moitié du XXe siècle en France (1980-2016), l’enjeu d’une contemporanéité au service de la mémoire habitante

On se retrouve après l’été pour une nouvelle saison des Journées Doctorales de l’ENSAG 2016/2017 !

Journée Doctorale _ 10 Février 2016

A l’occasion de la deuxième Journée Doctorale de l’année 2015/2016 vous pouvez retrouver les présentations de quatre doctorants ainsi qu’un échange avec Hélène Casalta (responsable recherche, partenariats, international à l’ENSAG), Léa Génis, Claire Rosset et Charline Sowa sur la question de la représentativité des doctorants au sein de l’ENSAG et dans les différentes instances universitaires.

Invité extérieur : Eric MONIN
Professeur en Histoire de l’architecture, ENSA Paris-Val-de-Seine, chercheur au LACTH, ENSAP Lille.

Retour sur le programme : ICI.

Bonne écoute !

Maïlys Toussaint
L’habituation aux ambiances. Partage de l’expérience quotidienne à la Villeneuve de Grenoble

Marie de Guillebon
Le réemploi en architecture ou l’art d’habiter la terre. Oser l’émancipation d’un système normalisé pour une nouvelle éthique du projet d’architecture

Intervention / Echanges
Helène Casalta, Léa Genis, Claire Rosset et Charline Sowa
La représentativité des doctorants au sein de l’ENSAG et dans les différentes instances universitaires

Charline Sowa
Penser la « ville en décroissance » : moteur pour de nouvelles formes d’habiter les territoires. Retour sur six démarches de projet en France, en Allemagne et aux États-Unis

David Gandreau
Patrimoines archéologiques en terre et développement local. Enjeux disciplinaires et perspectives de formation

Prochain RDV le mercredi 6 Avril 2016 en amphi Simounet !

Journée Doctorale _ 5 Novembre 2015

Pour cette première Journée Doctorale de l’année 2015/2016 vous pouvez retrouver les présentations de trois doctorants complétées par l’ouverture de la journée de Mme Wozniak, directrice de l’école d’architecture, un débat sur la thèse… et après puis l’intervention de Murielle Serlet, gestionnaire de l’information et de la documentation AECC.

Invité extérieur : Denis Martouzet
Professeur en aménagement de l’espace et urbanisme à l’Université François Rabelais (Tours), UMR 7324 CITERES

Retour sur le programme : ICI.

Bonne écoute !

Marie Wozniak, Directrice de l’ENSAG

Caterina Franco
La construction d’un territoire pour le loisir. Le cas des Alpes franco–italiennes dans l’après-Seconde Guerre mondiale.

Intervention/débat, Romain Anger et Noha Said
La thèse …et après ?

Pascaline Thiollière
L’urbain et la mort : ambiances d’une relation.

Sarah Van Hollebeke
L’observation des divisions de l’urbain sous l’oeil des sciences sociales.
Le cas des politiques de rénovation urbaine à Bruxelles.

Murielle Serlet
Panorama des sources en architecture et pratiques éditoriales.

Prochain RDV le mercredi 10 février 2016 en amphi Simounet !!

SOUTENANCE – DISPOSITIFS FILMIQUES & PAYSAGE URBAIN _ par Laure Brayer (06.10.2014)

Laure BRAYER soutiendra sa thèse de doctorat

Lundi 6 Octobre 2014 à 14h dans l’Amphithéâtre Haut (ENSA-Grenoble)

Intitulé de la thèse :
DISPOSITIFS FILMIQUES ET PAYSAGE URBAIN – La transformation ordinaire des lieux à travers le film

École Doctorale 454 – SHPT (Université de Grenoble)
Laboratoire d’accueil : Laboratoire CRESSON
Directeur de thèse : Jean-Paul THIBAUD
Co-directreur de thèse : Nicolas TIXIER

Composition du jury :


M. Laurent DEVISME, Maître assistant,
École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes, Directeur du laboratoire LAUA (Langages Actions Urbaines Altérités)
Mme Marion FROGER, Professeur agrégé au Département d’Histoire de l’art et d’études cinématographiques, Université de Montréal
M. Pierre-Damien HUYGHE, Professeur des Universités,
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Rapporteur
M. Frédéric POUSIN, Directeur de recherche au CNRS, Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure de Paysage de Versailles et directeur du LAREP (Laboratoire de Recherche de l’Ecole nationale supérieure de Paysage), Rapporteur
M. Jean-Paul THIBAUD, Directeur de recherche au CNRS, Laboratoire CRESSON-UMR Ambiances Architecturales et Urbaines, Directeur de thèse                                  M.Nicolas TIXIER, Maître assistant, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, chercheur au Laboratoire CRESSON-UMR Ambiances Architecturales et Urbaines, Co-directeur de thèse                                                                             

Résumé de thèse :

Partant d’une considération sur le paysage configuré au quotidien par les pratiques individuelles et collectives qu’il accueille et qui lui donnent forme, ce travail de thèse en architecture s’intéresse à la transformation ordinaire des lieux et interroge les manières dont nous pouvons l’appréhender pour penser leur devenir. Comment prendre en compte la dynamique de l’ambiance pour penser la conception d’un lieu ?
Cette recherche interroge dans ce sens la portée du film (comme médium, comme pratique et dans sa réception) dans ce qu’il permet de comprendre de la transformation ordinaire des lieux. Il s’agit ainsi de questionner les potentialités des images audiovisuelles quant à la perception, la représentation et la conception partagée d’espaces publics urbains. En quoi et comment le film peut-il permettre de saisir les états et transitions des relations entre espace et corps percevants autant que pratiquants ?
Pour cela, un protocole méthodologique croisé, à l’écoute d’une hétérogénéité des usages du film dans la compréhension et la constitution du fait urbain, a donné lieu à la construction et à l’analyse de quatre corpus de travail :
1. Recueil et sélection de films existants ;
2. Observation et suivi d’une mission vidéo dans un cadre opérationnel ;
3. Réalisation d’un film ;
4. Expérimentation pédagogique auprès d’étudiants en architecture.
Ces quatre corpus considèrent à plusieurs égards la problématique de la fabrication de films : statut et enjeu du recours au film, engagement dans le terrain (dans l’espace, le temps et la relation à l’Autre) par la pratique filmique, postures filmiques et rapports au monde. Notre recherche soulève, dans un second temps, la question de la réception filmique. C’est ainsi à partir d’une expérience d’audio-vision collective que le film devient le support d’un dialogue entre différents interlocuteurs conviés à mettre en partage et en débat leurs expériences. La pluralité des registres mis au travail au cours de la réception des films et de leur discussion (à savoir le sensible, le perceptif, l’interprétatif, le critique et le créatif ) devient le support à l’élaboration d’un commun.
De ces considérations sur la portée du film émerge en toile de fond l’importance du sensible et de l’improvisation collective dans l’appréhension et la conception de l’espace public urbain.